Le Selkirk Rex

Poids

De 3 à 6 kg

Taille

De 28 à 35 cm

Type de poil

Court et Mi-long Frisé et non frisé

Perte de poil

Modéré

Comportement et caractère

Affectueux

Calme

Indépendant

Joueur

Miaulement

Comportement et caractère

Vie avec des enfants

Sociable avec les étrangers

Santé

Robuste

Origine de la race

La race est apparue en 1987 aux États-Unis.

Une chatte à la fourrure normale et un père inconnu conçurent une chatte au poil frisé, qui fut appelée Miss Pesto. La minette, adoptée par madame Jeri Newman (éleveuse dans le Montana), fut accouplée à un Persan noir appelé Photo Finish, et de cette union naquirent six chatons, parmi lesquels trois à poil frisé.

 

Pour fixer la race, Miss Pesto fut croisée avec l’un de ses fils : sur les quatre rejetons nés de cette union, trois ressemblaient à des « petits moutons ».

De l’avis des généticiens, le gène Selkirk est unique et nouveau, c’est un gène dominant : il n’a rien à voir avec ceux du Devon et du Cornish Rex.

 

C’est en 1991 qu’apparut en France le premier Selkirk Rex, venu tout droit de chez Jeri Newman, via la Suisse.

Caractère

Le Selkirk Rex est un chat actif, au caractère débonnaire, calme, tolérant, vif, curieux, très intelligent et qui s’entend bien avec ses congénères et les chiens.

 

Câlin et joueur, c’est un excellent compagnon pour les enfants, il s’accommode très bien de la présence d’autres animaux. Tendre, affectueux, il est très agréable à vivre.

 

Il s’adapte bien à la vie en appartement.

 

Ces qualités en font un très bon compagnon pour l’homme, c’est un chat au caractère équilibré et tranquille parfaitement adapté à la vie domestique.

Entretien et alimentation

Le Selkirk Rex est un chat robuste et sain. Il est sujet à peu de maladie.

Sachant qu’à l’origine, cette race est issue du Persan, la seule maladie génétique connue est la PKD, nos reproducteurs sont testés sains par ADN.

Le Selkirk vit en moyenne 15 à 20 ans.

La caractéristique principale du Selkirk Rex est son pelage qui est complètement frisé, comme du reste ses sourcils, ses moustaches et les poils à l’intérieur de ses oreilles, tel un mouton.

Il existe différents Selkirk :

Le Selkirk Rex homozygote possède 2 gènes de frisure, il diverge du standard sur certains aspects physiques.

L’apparence générale de l’homozygote est plus longiligne, les oreilles sont plus grandes et la face plus triangulaire. La peau est plus fine, et dans le premier âge, il peut perdre sa toison dans des proportions parfois très spectaculaires (jusqu’à devenir totalement nu). La peau est plus fine, et dans le premier âge, il peut perdre sa toison jusqu’à devenir totalement nu, il a un poil moins dense et frisé que l’hétérozygote, la fourrure est laineuse.

 

Le Selkirk Rex hétérozygote possède un seul gène de frisure, son poil est dense et la frisure forme des boucles soyeuse/laineuse. 

 

Le Selkirk Straight  ne possède pas de gène de frisure, il est semblable au Rex en caractère, il est cependant dépourvu de frisure.

 

Le corps est massif, robuste et de forme rectangulaire. La musculature et l’ossature sont assez développées. Le Selkirk a une taille moyenne à grande, tout en rondeur et en délicatesse.

 

Le Selkirk Rex a trois types de poil, tous frisés (poil de garde, sous-poil et poil de jarre).

Il existe la variété à poil court qui offre des bouclettes denses spécifiquement au niveau du cou, de la gorge et du ventre, tandis que la variété à poil long offre une fourrure soyeuse mi longue et bouclée. Il existe aussi une variété à poil lisse non frisé.

 

La superbe fourrure du Selkirk évolue jusqu’à l’âge de deux ans.

 

Le Selkirk peut passer par des périodes de mues plus ou moins importantes, surtout en ce qui concerne les homozygotes. Ces mues ont tendance à se stabiliser au-delà de l’âge de deux ans.

 

S’il n’est guère besoin de brosser ou peigner les poils courts hors période de mue, il convient de surveiller de près la fourrure des poils longs. L’entretien de sa fourrure ne demande pas le travail associé au Persan, un coup de peigne en métal à larges dents suffit une fois par semaine en entretien. En période hivernale et pour les poils longs, on préviendra l’apparition de « bourres » inesthétiques en peignant plus souvent.

 

Le Selkirk homozygote ayant une production de sébum et de cérumen plus important, il convient de les baigner régulièrement avec un shampooing doux, et de nettoyer souvent ses oreilles avec un produit adapté.